Comment devenir expert-comptable ?

  • 0

 

Avant de devenir expert-comptable, il a processus préétabli à suivre. Au sein d'une entreprise, l'expert-comptable est un conseiller très proche du chef d'entreprise. Voulez-vous savoir davantage sur ce dernier, lisez cet article.

Que savoir sur le métier d'expert-comptable ?

L'expert-comptable est le métier d'un comptable qui suit une formation donnée et prête un serment avant d'exercer. Pour mener à bien ces différentes actions, il respecte la déontologie qui régit cette profession. Il a une mission d'opinion, des missions de comptable et des missions de conseil et d'assistance. Sa mission d'opinion consiste à donner son point de vue sur la régularité des comptes lors de la révision comptable. Ces missions comptables consistent à veiller à l'établissement des comptes annuels d'une entreprise. Enfin, ces missions de conseil et d'assistance concernent les différents conseils qu'il donne dans le domaine juridique et dans les grandes décisions de l'entreprise.  Il apporte son expertise dans l'organisation générale et administrative. Par ailleurs, il faut noter 90 % des experts comptables, exercent en tant que travailleur libéral.

Quelles sont les formations pour devenir expert-comptable

Il a trois diplômes successifs à obtenir pour devenir expert-comptable. On a le DGG, le DSCG, et le DEC. Le DEG est le diplôme de comptabilité et de gestion à obtenu après une formation de 3 ans après le Bac. Quant au DSCG, c'est le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion de niveau Bac+ 5. Et pour finir, le DEC est le diplôme d'expertise comptable de niveau Bac+ 8.  Excepté ces différents diplômes à obtenir, l'aspirant au métier d'expert-comptable doit faire 3 ans de stage avant de prendre part à un examen composé de 3 épreuves.  La première épreuve écrite et porte sur la révision contractuelle et légale. Elle se déroule pendant une période de 4h30. La seconde épreuve écrite se base sur la réglementation professionnelle et la déontologie dans le domaine de l'expert-comptable. La dernière phase est la soutenance d'un mémoire.