Les échafaudages : que devez-vous savoir ?

  • 0

Lorsqu’il est question de travaux de fixation en hauteur, de coffrage ou de dispositif de protection, les échafaudages s’avèrent indispensables. Ce sont des structures auxiliaires temporaires, généralement réutilisable, composée pour la plupart d'éléments d'échafaudage standardisés en bois ou en métal.

Qu’est-ce qu’un échafaudage ?

Les échafaudages sont des constructions de longueur, largeur et hauteur variables, utilisées temporairement et érigées à titre provisoire. Ils sont assemblés sur le lieu d'utilisation à partir d'éléments d'échafaudage pour former des plates-formes de travail, des constructions porteurs pour les travaux de montage ou de coffrage, des échafaudages de protection ou des accès, puis utilisés et démontés conformément à leur destination. Rendez-vous sur www.pikadom.fr pour en savoir plus. À l'origine, les échafaudages étaient fabriqués en bois et en câbles, mais aujourd'hui, ce sont des systèmes composés d'éléments métalliques préfabriqués qui déterminent la construction de base. Des normes et des lois spécifiques à chaque pays réglementent les exigences posées aux échafaudages en fonction de leur domaine d'application en ce qui concerne la sécurité du montage, de la transformation et du démontage ainsi que de leur utilisation. En raison du risque élevé d'accident, le montage et le démontage ainsi que l'exécution sûre des échafaudages sont soumis à des dispositions légales strictes.

Les différents types d’échafaudages

Les différentes structures d'échafaudage se différencient d'une part selon la construction ou le système de support, et d'autre part selon leur utilisation. Une distinction est faite entre les échafaudages sur pied, les échafaudages suspendus, les échafaudages en porte-à-faux et les échafaudages à console. En ce qui concerne l'utilisation, une distinction est faite entre les échafaudages de travail et de protection, les échafaudages mobiles et les étaiements. Il existe également divers échafaudages spéciaux, par exemple pour les façades, les cheminées ou les toits. Même si les échafaudages individuels diffèrent à bien des égards, des principes similaires s'appliquent à ses composants ainsi qu'à son installation et à son utilisation.