Résilier une hypothèque : comment s’y prendre ?

  • 0

Lorsque vous décidez de contracter un prêt immobilier auprès d’une banque, celle-ci accepte de vous prêter de l’argent en échange des intérêts hypothécaires. Mais lorsque vous constatez que les termes d’arrangement du prêt hypothécaire ne répondent plus à vos besoins actuels alors la résiliation du contrat de crédit hypothécaire apparaît comme la seule option que vous avez. Comment résilier une hypothèque ? La réponse dans cet article.

Pourquoi résilier une hypothèque ?

Nombreuses sont les raisons qui peuvent pousser un emprunteur à résilier son contrat de prêt hypothécaire. Parmi celles-ci l’on retrouve :
• La baisse des taux d’intérêt
• Un changement de situation financière ou familiale
• Le désire de vouloir acheter une nouvelle maison et déménager
• Votre maison actuelle ne répond plus à vos besoins
La liste est non exhaustive, vous pouvez vous rendre sur un site dédié pour en savoir plus ... Mais, il convient de souligner qu’il existe deux types de résiliations hypothèque.

Pour Résilier une hypothèque à taux variable

Tout d’abord, il faut noter que peu importe les raisons qui vous poussent à résilier votre hypothèque, vous devez impérativement le faire savoir à votre prêteur. Si lors de la signature de votre prêt hypothécaire vous optez pour ce type d’hypothèque, c’est-à-dire à taux variable, sachez que sa résiliation ne vous causera pas de souci. Non seulement elle peut être rompue à tout moment, mais aussi les étapes à suivre sont d’une grande flexibilité. Il vous suffit de demander à votre banque (prêteur) ce qu'il vous revient à faire pour rompre le contrat. Cette option est aussi applicable pour l’hypothèque type SARON.

Pour résilier l’hypothèque à prix fixe

Contrairement à l’hypothèque à taux variable, la résiliation d’une hypothèque à prix fixe fait preuve d’une grande complexité. Elle demande de la part de l’emprunteur le respect de quelques conditions. Du moment où l’emprunteur décide de rompre de ce contrat, alors il doit s’attendre à régler une indemnité de résiliation encore appelée pénalité. Tenez-vous bien, cette somme peut être énorme. Raison pour laquelle il est recommandé de faire une étude pour savoir si la résiliation vaut le coup.